Forum Liebe-de-th






Hallo die Leute!!!

Bienvenue à toi sur Liebe, si tu n'es pas un de nos membres. Sur Liebe, nous te proposons un tas de possibilités. Tu pourras te tenir au courant de toute l'actualité TokioHotelienne, rencontrer de nouvelles personnes, et même participer au RPG. Choisis ton personnage et fais avancer l'histoire.

Pour plus de renseignements, nous t'invitons à t'inscrire et à nous rejoindre!!

Le Staff.


Forum Liebe-de-th
Le RPG a besoin de personnages. Nous recherchons en priorité Franziska Schäfer, David Jost, Liam Ivanof, Adam Straus.

Partagez | 
 

 [Abandonnée] Viens danser avec moi !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 25, 26, 27  Suivant
AuteurMessage




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [Abandonnée] Viens danser avec moi !   Sam 24 Oct - 18:21

J'espare que Julien va sens sortire

suite stp miss
Revenir en haut Aller en bas




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [Abandonnée] Viens danser avec moi !   Dim 25 Oct - 1:36

aah trop contente de lire à nouveau ta fiction cette histoire me manquait
c'est tjs aussi bien
suite dès que tu auras l'inspiration ma puce....
Revenir en haut Aller en bas




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [Abandonnée] Viens danser avec moi !   Dim 25 Oct - 1:51

Suiteeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee =D
Revenir en haut Aller en bas




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [Abandonnée] Viens danser avec moi !   Dim 25 Oct - 19:05

En arrivant près des portes de services, l’infirmier de tout à l’heure sort à cet instant. Je ne sais pas pourquoi, mais d’instinct, je tourne la tête pour qu’il ne me reconnaisse pas. Il sort de sa poche un paquet de cigarettes en enfilant son blouson. Je presse le pas et le dépasse. Je pensais l’avoir évité de justesse quand je l’entends m’interpeller.

Infirmier : Hey ! Attendez !

Je m’arrête et me mords la lèvre inférieure avant de me retourner vers lui. Il s’approche avec un sourire doux.

Infirmier : Vous partez, vous n’attendez pas votre ami ?

Je bafouille en remettant une mèche derrière mon oreille :

Jess : Heu… Non, en fait, j’ai un rendez vous que je ne peux pas manquer et…

Il hoche la tête et regarde en direction du parking avant de me dire.

Infirmier : Vous savez, il ne va plus tarder à sortir. Si vous restez ne serait-ce que cinq minutes, vous pourrez le voir.

Jess : Je ne pense pas qu’il ait envie de me voir.

Ces mots m’ont échappés. Je me mords de nouveau la lèvre et baisse la tête. Je le distingue hocher la tête sur le côté.

Infirmier : Comment vous appelez-vous ?

Jess : Jessica.

Infirmier : Si vous voulez, je lui laisse un message de votre part.

Jess : Je vous remercie, ce ne sera pas nécessaire, je reviendrais une autre fois.

Il sort un papier et un stylo de sa poche et commence à griffonner en me disant :

Infirmier : Ecoutez, je vous laisse mon numéro de téléphone, si vous voulez de ses nouvelles, appelez moi…

Je ne sais pas trop quoi dire. Pourquoi fait-il cela ? On ne se connaît pas. Je demande alors timidement :

Jess : Vous partez ?

Infirmier : J’ai fini mon service.

Il me tend le petit bout de papier que je m’empresse de mettre dans ma poche avant de proposer :

Jess : Je vous dépose quelque part ? Je suis en voiture…

Infirmier : Oh… Et bien… Je ne dis pas non. J’habite à quelques minutes d’ici en voiture. A pied c’est déjà beaucoup plus long…

Jess : Pourquoi ne prenez vous pas le métro ?

Infirmier : Je préfère marcher.

Je hoche la tête et l’invite à me suivre jusqu’à ma voiture.

Jess : Comment vous appelez-vous ?

Infirmier : Tom.

Je sens mon visage pâlir. Il me regarde en fronçant les sourcils et me demande calmement :

Infirmier : Ca va ?

Jess : Oui, oui ! réponds-je précipitamment.

Infirmier : Ca ne vous dérange pas de me déposer, au moins ? Je ne voudrais pas vous retarder…

Jess : Je n’ai rien d’autre à faire, il n’y a pas de problème.

Infirmier : Votre ami à l’hôpital, c’est votre copain, n’est ce pas ?

Je suis surprise par tant d’audace et je lui jette un coup d’œil. Il regarde le sol en marchant, les mains dans les poches. Je déclare :

Jess : Oui et non.

Il lève un sourcil sans quitter le sol des yeux et esquisse un sourire en répétant :

Tom : Oui et non ?

Jess : C’est très compliqué…

Tom : Oh, excusez moi, cela ne me regarde pas… se reprend-il rougissant soudain.

Je ne peux m’empêcher de sourire. J’aime beaucoup les garçons qui rougissent. Je secoue la tête en expliquant :

Jess : Non, ce n’est pas ça, c’est que cela remonte à presque un mois et que les évènements se sont bousculés. Pour faire simple, il m’a demandé de le quitter et c’est à cause moi qu’il a eu cet accident puisque je l’ai fait.

Tom : Pourquoi vous demander de le quitter plutôt que de vous quitter directement ?

Nous arrivons près de ma voiture, je sors mes clefs de voiture et l’ouvre. Je m’installe au volant et attends qu’il soit installé à ma droite pour lui répondre.

Jess : J’ai rencontré un autre garçon… C’est très compliqué… Il est parti, mais je ne l’ai pas réellement oublié, au risque de faire souffrir Julien. Alors il m’a demandé de le quitter. En gros, il m’a demandé d’assumer mes sentiments et d’arrêter de lui faire croire que c’était lui que j’aimais…

Revenir en haut Aller en bas




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [Abandonnée] Viens danser avec moi !   Dim 25 Oct - 19:41

Bon bah qu'est ce que je peux dire à part que c'est génial ?
rien.
si si je t'assure...
RIEN.

Donc voilà, c'est GENIAL !!!


Suiteeeeeeee I love you
Revenir en haut Aller en bas




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [Abandonnée] Viens danser avec moi !   Dim 25 Oct - 22:40

I love that !!!!
Je veux une suiteuh !!! xD
Sitouplait =D
Revenir en haut Aller en bas




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [Abandonnée] Viens danser avec moi !   Lun 26 Oct - 0:54

j'adore

suite stp ♥♥
Revenir en haut Aller en bas




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [Abandonnée] Viens danser avec moi !   Lun 26 Oct - 3:26

ooh la la l'infirmier s'appelle tom !!
tjs très impatiente de connaître la suite...
Revenir en haut Aller en bas
● Modératrice ●




Hey, je m'appelle

lili

Féminin
Nombre de messages : 3806
Age : 29
Ta chanson coup de coeur : ....
Date d'inscription : 01/10/2007



MessageSujet: Re: [Abandonnée] Viens danser avec moi !   Lun 26 Oct - 13:22

Trés jolie suite
encoreeeeee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [Abandonnée] Viens danser avec moi !   Mar 27 Oct - 11:03

Je m’arrête. Ces derniers jours sont passés tellement vite. Et je me sens si coupable que j’ai envie de partir.

Tom : Je peux mettre mon manteau à l’arrière ?

Jess : Oui, bien sûr.

Aucun commentaire sur ce que je viens de lui dire… Je préfère.

Tom : Tient, vous partiez quelque part ?

Je regarde dans le rétroviseur pour voir de quoi il parle. C’est vrai… Je faisais mon sac pour partir quand l’hôpital m’a téléphoné. J’aurais mieux fait de ne pas décrocher et de partir définitivement sans regarder derrière moi.

Jess : Je n’avais pas envie de rompre.

Ma voix se brise sur le dernier mot et ma gorge se noue. Il me regarde. Je mets le contact et démarre lentement.

Tom : Je suis désolé…

Jess : Vous ne devez pas l’être. Tout est de ma faute. C’est pour cela que je partais.

Tom : Où ?

Jess : Chez mon frère.

Tom : Il habite loin ?

Jess : Barcelone.

Il écarquille les yeux et me regarde en disant :

Tom : Vous partiez en Espagne sur un coup de tête ?!?

Jess : Mon dernier coup de tête remonte à une semaine, je me suis planté un couteau de cuisine dans le ventre.

Je sens son regard incrédule me dévisager pour tenter de voir si je plaisante ou pas. Nous sommes arrêtés un feu rouge, aussi soulève-je une pan de mon tee-shirt pour lui permettre de voir une partie du bandage.

Jess : Je préfère partir en Espagne, vous voyez.

Tom : Oui… Je vois.

Jess : Je pense que je vais partir. Je vous dépose et je m’en vais. Je ne peux pas rester une seconde de plus près de Julien alors que je ne peux pas le voir. Mon frère va bientôt rentrer chez lui, je vais partir avec lui.

Tom : Vous n’avez rien qui puisse vous retenir ici ?

Jess : Il y avait Julien. Donc, il n’y a plus rien.

Tom : Je ne comprends pas… Pourquoi avoir rompu puisque vous l’aimiez ?

Jess : Parce que je ne sais pas pourquoi j’ai toujours des sentiments pour Tom, un c*nnard qui m’a fait tenter de mettre fin à mes jours, à deux reprises, et qui ne veut pas que je prenne de nouvelles de lui. J’ignore pourquoi, mais je suis attachée à lui, et je ne veux qu’une seule chose, c’est qu’il souffre autant que j’ai souffert de son départ. Alors je fais tout pour qu’il revienne à moi. Julien s’en est rendu compte évidemment. Il prend ça pour de l’amour mais je n’aime personne comme je l’aime lui… C’est avec Julien que je veux être, c’est auprès de lui que je veux vivre.

Tom : Très contradictoire…

Jess : Je sais. Ces sentiments nous font souffrir. Tous les trois. Voilà pourquoi je veux partir. Parce qu’en restant auprès de Julien, je le blesse chaque jour un peu plus. Quant à Tom… Je ne peux pas y penser maintenant…

Tom : Pourquoi ne pas retrouver Tom tout simplement ? Vous pourriez partir en Allemagne directement.

Je freine brutalement faisant grincer mes pneus. Il se rattrape au tableau de bord en criant :

Tom : Waow !!!

Je le dévisage, le regard étincelant :

Jess : Je ne vous ai jamais dit que Tom était en Allemagne. Comment le savez-vous ?

Tom : Ca ne va pas de freiner comme ça !

Il semble embarrassé par ma question. Nous sommes arrêtés dans une ruelle. Je ne redémarrerais pas tant qu’il ne me dira pas la vérité.

Jess : Pourquoi m’avoir suivi sur le parking de l’hôpital ? Que me voulez-vous ?

Tom : Rien du tout, je vous assure ! Vous avez dit que Tom habite en Allemagne, c’est tout…

Il accompagne ses paroles d’un sourire qui se veut assuré.

Jess : Je ne suis pas folle et je suis certaine de ne pas vous l’avoir dit.

Tom : Ok, ça va…

Jess : Alors !?

Tom : Je l’ai deviné, tout simplement. Pas de quoi s’emporter.

Je le fusille du regard et dis méchamment :

Jess : Je ne bougerais pas d’ici tant que je ne saurais pas la vérité.

Il m’adresse alors un sourire un coin et, la main sur la poignée, il déclare :

Tom : Bien. Merci de m’avoir déposé ici alors.

Je tends vivement ma main et ferme la voiture, le coinçant ainsi à l’intérieur.

Jess : Un Tom, ça va. Deux, faut pas abuser. Je ne me ferais pas avoir deux fois.

Il me regarde avec un air amusé.

Tom : A votre avis, comment pourrais-je le savoir ?

Jess : Je n’en ai aucune idée, et c’est à vous de me le dire.

J’ai une voix sèche. Je ne suis pas d’humeur à rire. Un éclair me traverse alors et je m’éclairci la voix avant de demander à Tom en allemand :

Jess : Vous connaissez Tom, c’est ça ?

Il éclate de rire et répond à son tour en allemand :

Tom : Vous voyez que vous pouviez trouver toute seule.

Je bouillonne. Comment ce gars a-t-il pu me cacher qu’il connaissait celui dont je parlais, depuis le début ? Il continue à me parler en allemand en regardant devant lui :

Tom : Il va très mal depuis qu’il est rentré en Allemagne.

Jess : Cela m’est égal.

Tom : Pourtant il me semble que vous avez cherché à lui reparler.

Jess : Ce ne sont pas vos affaires…

Tom : Mais je suis enfermé dans cette voiture avec vous.

Je serre les dents. Rester calme.

Jess : Qu’a dit Tom à mon sujet ?

Tom : Ce ne sont pas vos affaires, rétorque-t-il avec un air malicieux.

Je vais perdre mon sang froid. Je suis à bout de nerfs. Dans peu de temps, je fais une bêtise.

Il avance sa main et caresse ma joue en souriant. Je le dévisage sans comprendre avant de saisir brutalement sa main et de l’éloigner de moi.

Jess : Dites à Tom, que je l’attends à l’hôtel où nous avons dîné, demain à vingt heures.

Tom : Je lui dirais.

J’appuie de nouveau sur le bouton et déverrouille les portières avant de lui ordonner sèchement :

Jess : Sortez maintenant. Nous n’avons plus rien à nous dire.

Tom : Content de vous avoir rencontré.

Il récupère son manteau sur la banquette arrière et sort de la voiture en me tirant la langue. Avant de fermer la portière il me dit :

Tom : Au fait, je prends le métro. Je n’habite pas du tout par ici. Et mon prénom, c'est Quentin.

Il me fait un grand sourire et un clin d’œil avant de s’éloigner avec un signe de main. Je reste stupéfaite dans ma voiture sans trouver la force de démarrer.
Revenir en haut Aller en bas




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [Abandonnée] Viens danser avec moi !   Mar 27 Oct - 12:26

Il est bizarre lui... Je ne l'aime pas trop moi... Umh... M'inspire pas confiance !
Mais j'adoooooore cette suite =D
Vivement la porchaine
Revenir en haut Aller en bas




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [Abandonnée] Viens danser avec moi !   Mar 27 Oct - 12:40

Ouh laaaa ! Il est spec' ce mec !!

Mais j'aime ca donne du piquant =D

Suitttee ma Jess <3
Revenir en haut Aller en bas
● Modératrice ●




Hey, je m'appelle

lili

Féminin
Nombre de messages : 3806
Age : 29
Ta chanson coup de coeur : ....
Date d'inscription : 01/10/2007



MessageSujet: Re: [Abandonnée] Viens danser avec moi !   Mar 27 Oct - 13:34

je la trouve bien cette suite
encoreee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [Abandonnée] Viens danser avec moi !   Mer 28 Oct - 4:53

ooh c'est vraiment génial
suite please...
Revenir en haut Aller en bas




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [Abandonnée] Viens danser avec moi !   Mer 28 Oct - 20:16

Attention, préparez vous psychologiquement, la suite qui viendra (après celle-ci), sera vraiment riche en émotion ! En tout cas, c'est mon avis ! ^^ Je l'écris en ce moment même, vous m'en voyez toute émue ! lol
Bonne lecture !

----


Je vois Tom Kaulitz demain. Ce rendez vous est la clef du bonheur de Julien et du mien… Si tout se passe comme prévu, je ne reverrais jamais Tom après. De la rancœur monte en moi. Tom a blessé Julien… S’il n’avait pas été là, jamais Julien ne serait en ce moment à l’hôpital. Il serait auprès de moi et je pourrais lui jurer que je l’aime sans qu’il n’ait de doutes. Je reprends la route de l’hôpital. Il faut que je voie Julien, pour qu’il sache que dans peu de temps, je serais à lui. Rien qu’à lui.

En arrivant aux urgences, je croise le père de Julien qui sort de voir son fils et qui s’en va au travail. Je ne préfère pas lui demander de ses nouvelles et le voir par moi-même. Je demande à ce que l’on me conduise à sa chambre à l’hôpital et on m’y emmène. De la musique s’échappe des enceintes du couloir. L’infirmière me demande de ne pas rester trop longtemps car il a besoin de repos. J’en fais la promesse avant d’appuyer sur la poignée et d’ouvrir la porte lentement. Mon cœur accélère. C’est le moment de vérité. Je pénètre doucement dans la pièce peu éclairée et une fois au niveau du lit, je pose mes yeux sur Julien. Ses yeux sont clos et sa respiration régulière. Une balafre court sur sa joue droite. Il a la jambe dans le plâtre et ses bras sur les draps sont couverts d’hématomes violets tournant parfois au vert. Je le regarde avec horreur, un sentiment de culpabilité profonde me rongeant peu à peu de l’intérieur. Il ouvre alors lentement les yeux en tournant la tête. Il a l’air tellement fatigué… Je m’approche de lui en murmurant, au bord des larmes :

Jess : Je suis désolée mon chéri…

C’est plus fort que moi. Je viens m’asseoir tout près de lui, sur son lit. Il me regarde avec douleur avant de dire d’une voix cassée :

Julien : Ne m’appelle pas comme cela s’il te plait…

Des larmes coulent de mes yeux et je prends sa main froide :

Jess : Je ne veux pas que tout s’arrête entre nous Julien. Je t’aime… Je suis désolée… Pour tout ce que j’ai fait… Je m’en veux, tu ne peux même pas imaginer. Mais je t’aime, bébé… Et je n’ai jamais aimé qui que ce soit d’autre de cette façon…

Je me mords la lèvre et presse un peu plus sa main dans la mienne avant de répéter d’une voix brisée :

Jess : Je t’aime…

Lentement, des doigts glissent et je les sens échapper aux miens… Il pose son bras sur son ventre et tourne la tête vers moi.

Julien : Arrête… Je t’en supplie… Tes paroles me font plus de mal que toutes les blessures que j’ai pu avoir aujourd’hui.

Jess : Julien, je t’en supplie écoute moi…

Il me coupe d’une voix endolorie et lasse :

Julien : Non, toi écoute moi.

Je me laisse tomber à genoux sur le sol et me prends le ventre avec les bras, éclatant en sanglots.

Julien : Il faut que tu arrêtes de me mentir, que tu arrêtes de TE mentir. Tu n’es pas amoureuse de moi…

Jess : Bien sûr que je le suis ! hurle-je à plein poumons. Tu ne peux pas savoir ce que je ressens. Je n’ai jamais éprouvé autant de haine pour quelqu’un d’autre que Tom. Alors par pitié, arrête de dire cela. C’est de toi dont je suis amoureuse. C’est auprès de toi que je suis en ce moment. Pas avec lui.

Julien : Relève toi…

Il me fait signe de revenir m’asseoir près de lui et il se redresse dans son lit.

Julien : Je pense que ce n’est pas le moment de parler de cela…

Nos visages sont très proches, je pose ma main délicatement sur sa joue et le caresse avec mon pouce.



Ses yeux brillants sont ancrés dans les miens. Elle pose sa main douce sur mon visage, versant toujours des larmes. Je ne veux pas lui faire de mal… Je ne veux pas qu’elle parte. Je voudrais qu’elle reste ici, près de moi. Sa présence me fait tant de bien. Je m’avance vers elle et pose mes lèvres sur les siennes… Je sens sa main s’appuyer un peu plus encore sur mon visage. Je ferme les yeux et l’espace d’un instant, je n’arrive plus à imaginer que nous ne soyons plus ensemble… C’est moi qui m’éloigne d’elle. Elle me regarde avec douleur. Je n’arrive plus à savoir… Je ne peux pas croire qu’elle me mente. Pourquoi ferait-elle cela ? Je crains d’être tombé amoureux…



Il s’approche alors lentement de moi et m’embrasse tendrement. Une vague d’envie me submerge et j’appuie ma main contre sa joue pour le garder auprès de moi. Je ne veux pas le laisser s’échapper une seconde fois. Sans lui je ne suis rien. Il s’éloigne de moi. Je me sens soudain coupable d’avoir donné rendez-vous à Tom. Mais c’est la seule solution. Je dois en parler à Julien… Je m’éclaircis la voix avant de commencer lentement :

Jess : Julien… Je veux que tu saches que… Je tiens à toi plus qu’à quiconque.

Julien : Prouve moi que tu ne penses plus à Tom. Prouve moi que tu ne l’aimes plus.

Jess : Demain. Je le verrais demain et je mettrais tout au clair. Absolument tout. Je te le jure…

Son regard s’assombrit.

Julien : Attends… Répète moi ça ?

Jess : Quoi… ?

Julien : Tu le vois demain ?

Jess : Ce sera la dernière fois Julien… J’ai besoin de cela pour tourner la page. Je t’assure que je te raconterai tout, j’ai juste besoin de lui dire au revoir, pour de bon.

Julien : Je ne sais plus où on en est Jess…

Son visage marqué par la fatigue et les chocs semble vraiment soucieux. Je me penche et lui plante un baiser sur les lèvres. Il se laisse faire et me regarde me lever.

Jess : J’en suis là. Je ne sais pas où toi tu en es, mais tu as le temps pour réfléchir. Je viens te voir demain. Tu pourras me dire.

Julien : Reste… murmure-t-il.

J’essuie mes yeux encore humides et lui adresse un sourire triste en secouant la tête. J’articule d’une voix éteinte :

Jess : Je dois m’en aller. Je vais faire mes valises.

Julien : Où pars-tu ?

Jess : Cela dépendra. Peut être loin de toi.

Il fronce les sourcils et se mord l’intérieur de la joue d’un air interrogateur. Il penche la tête sur le côté pour m’inciter à lui expliquer.

Jess : Je ne pourrais pas rester auprès de toi, je ne supporterais de te voir aimer d’autres filles et devoir faire comme si il n’y avait jamais rien eu entre nous.

Julien : Ne fais pas tes valises…

Jess : Tu as besoin d’y réfléchir.

Julien : C’est tout réfléchi, je ne peux pas vivre loin de toi. Reste ici, près de moi.

Il ferme les yeux et une grimace de douleur parcourt son visage. Je souris tristement en murmurant :

Jess : A demain…

J’appuie sur la poignée et ouvre la porte. Je franchis le seuil de la chambre en l’entendant m’appeler d’une voix faible et endolorie. Je ne me retournerais pas. S’il m’aime, il attendra demain. Sinon, à moi l’Espagne.

Revenir en haut Aller en bas
● Modératrice ●




Hey, je m'appelle

lili

Féminin
Nombre de messages : 3806
Age : 29
Ta chanson coup de coeur : ....
Date d'inscription : 01/10/2007



MessageSujet: Re: [Abandonnée] Viens danser avec moi !   Mer 28 Oct - 20:24

Rho elle est trop belle cette suite
Vivement la suivante alors
suiteeeeee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [Abandonnée] Viens danser avec moi !   Mer 28 Oct - 21:12

J'ai eu des frissons tout le début, j'adore elle est vraiment belle cette suite, je suis pressée de voir à quel point l'autre sera émouvante =)
Revenir en haut Aller en bas




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [Abandonnée] Viens danser avec moi !   Mer 28 Oct - 22:30

Wa, contente que vous aimiez ! ^^ L'autre suite demaaaaaain ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [Abandonnée] Viens danser avec moi !   Mer 28 Oct - 22:40

Pour info, vous écoutez les musik en même temps ?
Revenir en haut Aller en bas




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [Abandonnée] Viens danser avec moi !   Jeu 29 Oct - 11:25

Il est dix-neuf heures. J’ai passé une nuit affreuse. Sans cesse à me retourner en chassant Tom de mes penser. La journée s’est déroulée très vite en revanche. J’ai rangé l’appartement de fond en comble, et préparé mes valises. J’ai toutes mes affaires. Lydia a bien tenté de savoir ce que je préparais, mais je n’ai rien voulu lui dire. Dans un sens, elle me fait pitié. Je risque de partir, la laissant seule à payer le loyer, et à devoir chercher un autre colocataire. J’aurais pu la prévenir. Peu importe. Peut être finirai-je par rester en France, dans ce cas, pourquoi l’affoler ? Mieux vaut être sûre et certaine de partir avant de lui annoncer. Je sors de la douche, mes cheveux sont encore mouillés et je regarde la tenue que j’ai laissée sur mon lit. Ce sont les seules affaires qui ne soient pas encore dans mes valises : une longue robe noire, de jolis anneaux torsadés en argent et un pendentif suspendu à une légère chaîne d’argent, de fines chaussures noires à talons. Tom, ce soir, c’est la dernière. Je m’habille rapidement et retourne dans la salle de bain. Je tourne sur moi-même pour me regarder dans la glace. Je souris en me regardant. Il va souffrir autant que j’ai souffert. Je m’approche de mon reflet pour me maquiller avec application. Je suis vraiment très chic. J’aurais adorée que Julien me voit… Je passerait peut être le voir après. Tout dépendra de comment se déroulent les choses…

Je retourne dans ma chambre, je prends mon sac à main et passe devant Lydia en disant :

Jess : Je sors. Si à vingt-deux heures je ne suis pas rentrée et que je ne t’ai pas appelée, préviens Julien s’il te plait. D’accord ?

Lydia : Où vas-tu ? demande-t-elle suspicieuse.

Jess : Lydia, peux-tu te contenter de faire ce que je te demande… ? Je te promets de t’expliquer en rentrant.

Elle hoche la tête d’un air soucieux. Elle s’inquiète pour moi. Je suis navrée Lydia, ce serait trop long à expliquer. Je descends de l’immeuble et marche quelques instants avant d’apercevoir un taxi. Il s’arrête quand je lui fais signe et je lui donne l’adresse de l’hôtel où Tom doit déjà m’attendre. Il aura intérêt à être venu. Quelques minutes plus tard je suis devant le grand hôtel. Je paie le taxi avant de faire quelques pas vers l’entrée. Et maintenant ? Où vais-je ? Un jeune homme, un peu rondouillet, plus grand que moi, blond et qui porte des lunettes s’approche de moi. Je le regarde de bas en haut quand il me dit en allemand :

… : Si c’est Tom que vous êtes venu voir, il vous attend là-haut.

Jess : Hum… Là-haut ? C'est-à-dire ?

… : Et bien, il est dans la chambre 483. Quatrième étage.

Jess : Ok… Merci, j’y vais.

Il m’adresse un clin d’œil et un sourire timide avant de s’éloigner les mains dans les poches. J’entre dan l’hôtel et traverse le grand hall. Mes talons claques d’un son sinistre sur le somptueux marbre du sol. Je m’arrête à l’accueil où une jeune femme m’indique l’ascenseur pour la chambre 483. Je monte dans l’ascenseur, le cœur battant à tout rompre. C’est le moment de vérité. Je ne dois pas craquer. C’est moi qui vais lui faire payer. Un petit tintement et une légère secousse m’indique que les portes vont s’ouvrir sur le quatrième étage. Les portes dorées s’ouvrent lentement. Je pose un pied, puis l’autre sur la fine moquette rouge du sol. Le couloir est silencieux. Je suis le panneau m’indiquant que la chambre que je cherche est située vers ma droite. Je trouve bientôt le numéro 483. Je souffle un grand coup avant de lever ma main et de frapper trois petits coups à la porte. Je baisse la tête, appliquée à ne pas perdre mes moyens. Aucune réponse ne me revient. Je ne perçois même pas un mouvement à l’intérieur de la chambre. Je frappe une deuxième fois avec plus d’insistance. Cette fois encore, on me laisse sans réponse. Je finis par me mordre l’intérieur de la lèvre et réfléchir à toute allure. On m’a bien dit qu’il s’agissait de la chambre de Monsieur Kaulitz. Pourquoi ne serait-il pas là ? Peut être n’entend-il pas, tout simplement. Après mure réflexion, je pose délicatement mes doigts sur la poignée et l’abaisse. Le verrou n’est pas tiré. J’ouvre lentement la porte et appelle :

Jess : Il y a quelqu’un ?

Personne ne me répond mais de la lumière douce illumine le mur. Je me décide donc à entrer, le cœur battant. A peine ai-je refermé la porte derrière moi que des notes de guitare me parviennent retentissent doucement dans l’immense pièce. Toutes les lumières sont éteintes, la seule lumière qui flotte dans la pièce émane de bougies, posées dans toute la pièce. Je fronce les sourcils et m’avance dans le couloir menant à la chambre. J’arrive enfin dans la partie principale de la pièce. Face à moi, un immense lit trône. Je me tourne alors vers la droite, et reste un moment muette devant la scène qui s’y joue. Tom, assit sur un tabouret caresse ses cordes de guitares en secouant la tête au son de la mélodie triste et mélancolique qui s’échappe de son instrument. Il est habillé comme le soir de notre rendez-vous, avec un costume qui lui va à merveille. Il ne relève même pas la tête vers moi en m’entendant approcher. A la lumière dansante des bougies, un scintillement sur sa joue attire mon attention… J’avance lentement vers lui avant de distinguer la larme qui a dévalé sa joue. Je dis d’une voix douce pour ne pas troubler le calme et la chaleur de la pièce :

Jess : Salut…

Il ne lève même pas la tête mais sa main qui grattait les cordes retombe le long de l’instrument. Un profond silence s’installe dans la chambre. Je n’ose pas faire un geste. Seules nos deux respirations régulières sont audibles. Il finit par lever son beau visage vers moi et ses yeux de braises se plongent dans les miens. Un faible sourire s’étire sur ses lèvres tandis qu’il murmure :

Tom : Tu es resplendissante…

Je manque de défaillir. Je ne m’attendais pas à des retrouvailles dans ces circonstances… L’image de Julien, soufrant à l’hôpital surgit alors devant mes yeux. Mon corps entier se glace et je cligne des yeux avant de regarder de nouveau Tom qui m’observe toujours. Il demande alors lentement :

Tom : Tu voulais me voir ?

Je ne sais pas quoi dire. J’ouvre la bouche mais la referme immédiatement en me mordant la langue pour me taire. Il se lève alors et pose sa guitare sans un bruit. Sans un mot il s’approche de moi et baisse la tête pour me regarder. Je lève mon visage vers le sien.

Tom : Je suis là maintenant.

Sa voix profonde me fait vibrer. Sa proximité ne me met pas mal à l’aise… Au contraire… J’ai envie de plus, je veux mettre fin à toutes ces douleurs. Je le regarde, les yeux étincelants et prononce d’une voix claire et assurée :

Jess : Tu es parti sans un mot. Tu m’a laissé sans dire au revoir, sans mémoire et blessée.

Son visage s’assombrit et un air troublé le gagne. Il se retourne et part s’asseoir sur le lit. Ses pas sont étouffés par la moquette. Ce silence est tellement rassurant. Il me fait signe de le rejoindre et je m’assois auprès de lui sur l’immense lit qui trône dans la pièce. Il croise les doigts sans rien dire. J’attends patiemment sa réponse mais elle n’arrive pas… Son baiser me surprend bien plus que la réponse. Il tourne lentement son visage vers le mien et s’approche, assez peu vivement pour que j’aie eu le temps de refuser. Ce que je n’ai pas fait. Ses lèvres restent alors quelques minutes au bord des miennes, nos souffles se mêlant avec chaleur, avant qu’il ne colle enfin sa bouche à la mienne. Je tressaille de plaisir tandis qu’il place main dans le creux de mon cou. Le baiser s’intensifie et je me retrouve allongée sur le lit, Tom au dessus de moi m’embrassant avec chaleur. Il s’arrête pour me regarder attentivement :

Tom : Alors, c’était cela que tu voulais ?

Jess : Non, j’aime Julien.

Pour la première fois depuis que je suis rentrée, un sourire s’insinue sur ses lèvres. Salopard. Mon amour pour Julien se renforce un peu encore… J’ai envie de frapper Tom, de lui dire ce que je pense de lui, mais si je fais cela, je réduits tout mon plan à néant. En arrivant j’ai déjà repéré quelques journalistes en bas. Je m’éclaircis alors la voix pour proposer :

Jess : Ecoute, si nous allions manger quelque part ?

Il fronce les sourcils et me regarde méfiant :

Tom : Je ne tiens pas forcément à sortir… Beaucoup de paparazzi traîne à l’extérieur.

Jess : Je te fais honte ? rétorque-je du tac au tac, préparée à cette éventuelle réponse.

Tom : Bien, accepte-t-il sur un ton de défi.

Il se redresse immédiatement du lit et me tend une main secourable que je ne saisis pas pour me relever. Il est dos à moi et s’étire. Je ne peux m’empêcher de sourire en frottant ma robe pour en ôter quelques plis. A nous deux Tom Kaulitz. Tu joues dans la cour des grands maintenant. Tu as ruiné ma vie, observe comment je compte ruiner la tienne.

Revenir en haut Aller en bas
● Modératrice ●




Hey, je m'appelle

lili

Féminin
Nombre de messages : 3806
Age : 29
Ta chanson coup de coeur : ....
Date d'inscription : 01/10/2007



MessageSujet: Re: [Abandonnée] Viens danser avec moi !   Jeu 29 Oct - 13:06

Rhoo le kiff
La vengeance!!!!!!!!
Bien sur que j'écoute les musique en lisant mzelle et j'en veux encoreeeee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [Abandonnée] Viens danser avec moi !   Jeu 29 Oct - 13:14

Trop contente que tu aimes ! ^^
Suite d'ici demain je pense ! Smile
Revenir en haut Aller en bas




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [Abandonnée] Viens danser avec moi !   Jeu 29 Oct - 13:19

Mouahaha ! Mais est ce que tout ce qu'elle a préparer va fonctionner ? Umhum... là est la question lol
Et oui, j'écoute les musiques que tu mets en même temps que je lis Wink
Vivement la suite =)
Revenir en haut Aller en bas




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [Abandonnée] Viens danser avec moi !   Jeu 29 Oct - 13:20

Lol !!! ^^
Là est la question oui, ce n'est pas encore écrit !! lol
Revenir en haut Aller en bas




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [Abandonnée] Viens danser avec moi !   Jeu 29 Oct - 19:58

j'adore vraiment

suite xD ♥♥
Revenir en haut Aller en bas




Hey, je m'appelle

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Abandonnée] Viens danser avec moi !   Aujourd'hui à 23:38

Revenir en haut Aller en bas
 

[Abandonnée] Viens danser avec moi !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Viens danser le twist EP
» 25cm Viens danser le twist stéréo
» Les Enfoirés 2010
» Vinyle célébration
» VIENS DANSER LE TWIST 2013
Page 26 sur 27Aller à la page : Précédent  1 ... 14 ... 25, 26, 27  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Liebe-de-th :: espace fan :: Fans fictions :: fans fictions terminées, abandonnées-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit