Forum Liebe-de-th






Hallo die Leute!!!

Bienvenue à toi sur Liebe, si tu n'es pas un de nos membres. Sur Liebe, nous te proposons un tas de possibilités. Tu pourras te tenir au courant de toute l'actualité TokioHotelienne, rencontrer de nouvelles personnes, et même participer au RPG. Choisis ton personnage et fais avancer l'histoire.

Pour plus de renseignements, nous t'invitons à t'inscrire et à nous rejoindre!!

Le Staff.


Forum Liebe-de-th
Le RPG a besoin de personnages. Nous recherchons en priorité Franziska Schäfer, David Jost, Liam Ivanof, Adam Straus.

Partagez | 
 

 [E.C] Comment la sauver?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: [E.C] Comment la sauver?   Mer 7 Oct - 21:02

Titre de la fiction : Comment la sauver ?

Personnages principaux
: Megan, Bill.







Chapitre 1. Le jour où tout a commencé.



Salut.
Je m’appelle Megan.
Je vis encore chez mes parents.
Je suis une jeune fille relativement petite, et plutôt maigre.
J’ai les cheveux d’un noir intense, c’est la couleur de cheveux de mon père.
Je tiens ça de lui. En revanche, j’ai pris les yeux de ma mère. Des yeux bleus, ciel.
Mes yeux et mes cheveux forment un contraste. Et cela me vaux souvent des compliments.
Les gens me disent que « mes yeux sont magnifiques ». Mouai. Je n’en suis que rarement convaincue.
Pire, je ne suis jamais convaincue, mais bon, je les remercie, par pure politesse.
Mes parents m’ont donnés une éducation parfaite, et je la respecte.
Depuis que je suis gamine, j’ai une passion. J’écris.
J’adore écrire.
C’est mon passe temps, j’aime déposer mes sentiments sur le papier.
Je tiens surement cette passion de mon grand père, car c’étais un grand écrivain.
Je ne l’ai jamais connu. Il est mort le jour de ma naissance. Le 29 avril.
Je ne l’ai jamais connu, en effet, mais malgré cela, quelque chose me lie à lui.
Et surtout, je l’aime. Oui, j’aime mon papi.
Et il me manque.
Aujourd’hui est un jour pas comme les autres.
Pourquoi ?
Et bien tout simplement car aujourd’hui j’ai 18 ans.
J’attendais ce jour depuis si longtemps.
Le jour où je ne dépendrais plus de personne.
Aujourd’hui, c’est le jour de ma « liberté », le jour où je vais pouvoir devenir adulte.
J’en suis toute excitée. Mes parents ont organisés une grande fête.
Tous mes amis et toute ma famille sont là pour fêter l’évènement.
Tout le monde, sauf mon grand père.
J’aurais tellement aimé que tu sois là papi.
J’espère que tu es fier de moi là haut.
J’espère que je ne te déçois pas.
Papi, tu me manques.
Tous le monde fait la fête. Je m’éclate comme une folle.
J’enflamme le dancefloor.
Et oui ! Megan n’auras 18 ans qu’une seule fois, alors profitez en les amis !
Ce n’est pas tous les jours que vous me verrez comme cela.
Je suis réservée, et très discrète habituellement.
Mais aujourd’hui est un jour pas comme les autres.
Je dance comme une folle. Je chante. Je suis déchainée.
Et puis je finis par fatiguer. Alors je décide d’aller m’assoir.
Je m’empare d’une chaise et m’affale dessus, juste à côté de mes parents.
Ils sont souriants. Ils sont heureux. Je suis heureuse.
Je leur dit que je les aime, et les remercie.
Ils m’embrassent.
Flash !
Les gens ne manquent vraiment pas une occasion de prendre une photo.
AGR, j’ai horreur des photos. Mais bon, aujourd’hui je vais faire un effort.
Je ne dis rien et me lève.
Je dis à mes parents que je dois retourner à la maison pour me changer, car je commence à mourir de chaud.
Ils rient et me disent de revenir vite, car ce soir je suis au centre de toutes les attentions.
J’acquiesce.
Je me dépêche et retourne cher moi. Ma maison est à 5 min à pied.
Ah oui ! Je ne vous ai pas dit ! Mes parents ont loués une salle.
Je sors mes clés de mon sac à mains, ainsi que mon téléphone.
Je me sers de celui-ci pour m’éclairer parce qu’il fait noir.
J’ouvre enfin. Mes yeux s’habituent vite à l’obscurité et j’entraperçois l’interrupteur.
Je file dans ma chambre, attrape une robe, cours chercher mes chaussures à talons dans le garage et remonte.
Je cavale comme une folle dans les escaliers et me retrouve de nouveau dans ma chambre.
Je m’habille en quatrième vitesse, remet une touche de maquillage, du déodorant.
Et c’est reparti.
Je descends, enfile mes chaussures et sort.
Je referme à clé et reprends la route.
Je regarde devant moi.
Je manque de me sentir mal.
J’ai peur.
Je me mets à courir. J’ai mal aux pieds. Mes talons me font horriblement mal.
J’arrive enfin.
Non, je n’avais pas rêvé.
Le bâtiment est complètement enflammé.
Je prends mon téléphone et appelle d’urgences les pompiers.
Puis je m’assois au milieu de la route et je regarde.
Je suis incapable de bouger. Je suis bouleversée.
Oui, aujourd’hui est un jour pas comme les autres…
Revenir en haut Aller en bas




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [E.C] Comment la sauver?   Mer 7 Oct - 21:22

oh premiére lectrice!!!!!
je dosi dire que dés les premiers mots je j'étais tout de suite dedans
on se prends d'affection pour elle
et les sentiments et les émotions sont trés écris, on les ressents bien
tu ecris vraiment trés bien miss
donc j'aimerais bien une suite stp
biz!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [E.C] Comment la sauver?   Mer 7 Oct - 21:24

Oh c'est triste mais j'aimme biiien


suite maud stp Smile
Revenir en haut Aller en bas




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [E.C] Comment la sauver?   Mer 7 Oct - 22:37

=O...

Ah... Bah... Ouais... C'est tristeuh !!!!
Mais j'adoooore !!! <3 ^^ lol
Nan c'est vrai, je suis rentrée dedans dès le début et puis, on s'attend vraiment pas à ce que ton chapitre finisse comme ça =O

Enfin bref, suite quoi ^^ lol
Revenir en haut Aller en bas




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [E.C] Comment la sauver?   Jeu 8 Oct - 20:45

Oh je suis contente que ça vous plaise les Poulettes =D
j'espère avoir d'autres lectrices ^^

je vous mets une suite dès que possible les shoupp' I love you
Revenir en haut Aller en bas
● Modératrice ●




Hey, je m'appelle

lili

Féminin
Nombre de messages : 3806
Age : 29
Ta chanson coup de coeur : ....
Date d'inscription : 01/10/2007



MessageSujet: Re: [E.C] Comment la sauver?   Jeu 8 Oct - 22:22

C'est triste tout sa dis donc
Je me demandais ce qui allait ce passer mais je pensais pas a une chose comme sa
Je veux une suite te plait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [E.C] Comment la sauver?   Jeu 8 Oct - 22:57

oh cool vivement la suite alor
bizzzzzzzzzzzzzzzzz
Revenir en haut Aller en bas




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [E.C] Comment la sauver?   Ven 9 Oct - 20:29

Chapitre 2. Est-ce mon monde ?



- Ma… Mademoi… Mademoiselle ??

J’entends un bourdonnement, puis un mot clair et précis. Je cligne des yeux, mes les frottes, et les ouvrent enfin.
Je les plisse, la lumière m’éblouie. Je ne distingue rien.
Et puis j’ai froid. Terriblement froid.
Je tremble.
Qui est cet homme ?
Où suis-je ?
Que c’est il passé ?
Je ne me souviens de rien, à part m’être endormis au milieu de la route.

- Mademoiselle, quel est votre nom ?

Mon nom ? Un nom ? Mais qu’est ce qu’il me veut lui ?
C’est quoi un nom d’abord ? Il m’ennuie.

- Mademoiselle ?

J’ouvre la bouche pour lui dire que je ne sais pas de quoi il me parle, mais je n’émets aucun son.
Je n’arrive pas. Et puis je ne veux pas.
L’homme en face de moi prend forme au fur et à mesure que mes yeux s’habituent à l’éclairage.
Il est maintenant parfaitement visible, tout est parfaitement visible.
Et je me souviens. Et je comprends.
Je revois ce bâtiment devant mes yeux. Je revois les flammes. Je ré entends les cris.
Je pleure.
Je me lève brusquement et cherche.
Je cherche papa et maman.
Où sont-ils ?
Je tourne en rond, les pompiers ne me comprennent pas.
Tant pis, je cherche.
Bon dieu où sont –ils ?
La voix d’un pompier s’adressant à un des ses collègues me parviens.

- Elle doit être bouleversée. Tous le monde est mort. Sauf elle. Elle devait surement être sortie pendant un laps de temps. Elle est seule maintenant. La pauvre.

Non, ce n’est pas possible !! Non !
Pas eux, pas mes parents.
J’ai beau avoir entendu, je cherche encore.
Je soulève tout les tissus noirs qui recouvrent les victimes.
Ce n’est pas possible.
Je soulève alors celui qui recouvre ma mère, puis celui qui recouvre mon père.
Ils sont brulés, on ne les reconnaît même plus.
Je craque.
Je hurle.
Mes genoux se dérobent sous moi et je tombe violemment sur le sol.
Je n’en peux plus.
Papi, et maintenant mes parents.
Je suis seule maintenant.
Je me sens mal, je ferme les yeux.
Je tremble. Je crève de froid.
Les pompiers accourent, et me recouvre d’une couverture qui chauffe directement au contact de ma peau.
Je suis toujours en robe. Ma peau touche la couverture. Je me réchauffe.
Je finis par me faire emporter par le sommeil.




"Je vois des flammes, des gens hurlent mon nom. Je suis coincée, et je ne peux pas leur venir en aide. Soudain il y a une explosion."




Je sursaute. J’ouvre les yeux et ne reconnait pas les lieux.
Où suis-je ?
Une personne est près de moi. Je ne la connais pas.
Elle porte une blouse blanche et me sourit.
Pourquoi est-ce qu’elle me sourit ?
Est-ce que je la connais ?

- Bonjour jeune demoiselle. Je suis votre médecin. Pourriez-vous me donner votre nom ?

Hein ? Mon nom ? Mais qu’est-ce qu’ils ont donc tous avec mon nom ?
C’est quoi ça d’abord ?

- Vous comprenez ce que je vous demande mademoiselle ?

Si je comprends ? Je suis trop c*** c’est ça que tu crois ??

- Vous savez par quel prénom les gens vous appelais ? Vos parents vous ont prénommée comment ?

Mes parents ? Pourquoi j’ai mal au cœur tout à coup ? Mes parents ?




"Je suis dans un pré, mes parents sont tous deux allongé dans l’herbe, ils se sourient, ils chahutent, ils s’aiment.
Je suis en train de courir, mes cheveux ébène au vent. Je rigole. Je m’amuse comme une folle.
Soudain, mes parents m’appellent :

- Megan !! "





Megan !! Alors c’est ça mon prénom ? Megan…
Je ne connais pas mon nom. Mon prénom c’est déjà bien.
La personne qui se trouve devant moi me contemple. Elle semble attendre quelque chose.
Ah oui ! Mon prénom !
C’est ça qu’elle veut depuis tout à l’heure.
J’ouvre la bouche, et essaie de le prononcer.
Je n’y arrive pas. Je n’en ai même pas l’envie.
Parler est devenu parfaitement inutile pour moi.
Elle se crispe.
Elle semble réfléchir et finit par me tendre un morceau de papier.
Je l’attrape.
Puis elle sort un stylo de la poche de sa blouse et me le tend.
Les deux objets que je tiens dans ma main me sont parfaitement inconnus.
Je ne me rappelle de rien dans ce fichu monde !
Elle voit que je ne sais pas quoi faire et me dit alors avec une voix cristalline :

- Écrivez-moi votre prénom si vous ne pouvez le dire.

Je le regarde avec des yeux de merlan fris.
Elle ne parle pas ma langue ou quoi ?
Elle pince les lèvres.
J’ai l’air de lui causer du souci.
Elle me prend le stylo et la feuille, et se met à écrire devant moi…





"Je suis assise à mon bureau. Ma lampe éclaire quelque chose devant moi.
C’est une feuille. Je suis en train de la remplir de mots.
Ma mère m’interpelle en me demandant de descendre mettre la table et je lui réponds :

- J’arrive maman, j’écris !"






Est-ce donc ça écrire ?
J’écrivais ?
Mais qu’est ce que je pouvais bien écrire ?
Quel intérêt ? Je ne comprends pas.
Elle veut que j’écrive.
Bon, et bien je vais écrire.
Je m’empare de la feuille et du stylo et commence à former le M de mon prénom.
Je me rends compte que le geste est relativement compliqué.
C’est dur d’écrire !
Je forme enfin le N de mon prénom et pose le stylo et la feuille sur mon lit.
Ça va elle va être contente…

- Megan. Alors c’est ton prénom. C’est bien Megan tu progresses. Je reviendrais tout à l’heure.

Elle me sourit et sort de la pièce.
Je progresse ?
Ca veut dire quoi ça ?
Décidément, je ne dois pas être du même monde que tous ces gens…


Dernière édition par mom0_in_toki0 le Dim 11 Oct - 1:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [E.C] Comment la sauver?   Ven 9 Oct - 20:59

Oh !!! C'est triste =(
Mais j'adore ! Tu écris très bien ^^
J'en reveux une pour la peine =P lol
Revenir en haut Aller en bas
● Modératrice ●




Hey, je m'appelle

lili

Féminin
Nombre de messages : 3806
Age : 29
Ta chanson coup de coeur : ....
Date d'inscription : 01/10/2007



MessageSujet: Re: [E.C] Comment la sauver?   Ven 9 Oct - 21:08

Je suis d'accord avec claire
C'est tellement bien ecrit
Suiteeee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [E.C] Comment la sauver?   Ven 9 Oct - 22:21

oh je me suis encre laisser emporter par cette suite
c'est passer trop vite
j adore!!!!!!!!!!!!!!!!!!
une suite stp!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [E.C] Comment la sauver?   Sam 10 Oct - 11:41

Merci mes chériee =D voilà votre suite Very Happy

___________________________________________________


Chapitre 3. Alors j’écrivais ?



Lorsqu’elle quitte la chambre, je m’assoupie.
Je ne rêve de rien. Je suis paisible.
Mais cela ne dure qu’un moment.
Soudain, je suis prise de spasmes, ma respiration se fait saccadée.
Je transpire, je vois des flammes partout, je vois mes parents qui m’appellent, mais je suis dans une cage, je ne peux les aider.
Je pleure, et secoue la cage de toutes mes forces.
Je sens des larmes dévaler sur mes joues, mon cœur semble transpercé, je vois mes parents suffoquer, et je ne peux rien faire.
Je ne respire plus, ma gorge se sert.
J’ouvre les yeux, et je vois que des médecins s’agitent près de moi.
Je reprends ma respiration peu à peu, et les médecins semblent se calmer.
J’ai fait un mauvais rêve.
Il aurait pu me coûter la vie…
Enfin après tout, qu’est ce que je perdrais à mourir ?
Tout le monde m’a laissé ici, je suis seule maintenant.
Je n’ai plus personne sur qui compter…
Je déglutis, je sens les larmes me monter aux yeux, mais je me retiens.
La femme de tout à l’heure est de nouveau près de moi.
Elle m’a dit qu’elle était quoi déjà ?
Je cherche, mince…
Ah oui, c’est ça, elle est médecin.
Je ne sais même pas ce que c’est, mais j’en déduis qu’elle doit s’occuper de mon état de santé.
Je la regarde, elle me regarde, elle sourit, je ne souris pas.

- Jeune fille, j’ai fait des recherches sur internet, vous êtes Melle Megan Fox, vous vivez à Berlin, votre père était architecte, votre mère pédiatre, et votre grand père, décédé, était un grand écrivain. Est-ce que vous vous rappeler de tous ça ?

Je fronce les sourcils…
Comme si elle venait de me donner un problème à résoudre.
Elle me parle de mes parents, mais pour moi c’est comme si elle me parlait de parfaits inconnus.
Seul mon grand père semble être encore dans ma mémoire…
Je creuse, pour essayer tant bien que mal de me rappeler…




« J’ai 5 ans, mes cheveux sont déjà très foncés, et ma mère aime à les mettre en queue de cheval. Elle dit que sinon on ne voit pas mon visage et mes jolie yeux. A cette époque, je la croyais dur comme fer. J’ai sur moi une petite robe rose toute mignonne et je suis assise sur les genoux de mon Papi. Je suis contemplative, en fait, je regarde avec concentration les mots que mon Papi est en train d’écrire. Il travaille sur son nouveau livre, qui s’intitulera Megan. J’aime regarder Papi écrire. Aujourd’hui, il a dit qu’il m’apprendra à écrire quelque mot. Alors il prend ma petite mimine dans sa main d’écrivain, et fait glisser le stylo sur la feuille. Je glousse. J’adore écrire avec Papi. C’est à ce moment là que ma passion pour l’écriture c’est développée. »




Je stimule ma mémoire. C’est bien, je « progresse » comme dit mon médecin.
Ce mot doit signifier que je vais de mieux en mieux…
Je ne travaille que par déduction, le monde qui m’entoure semble être totalement différent de moi.
Je ne comprends rien.
J’essaie maintenant de me rappeler des mes parents…
C’est déjà plus compliqué. Je passais ma vie chez Papi.
Je cherche, encore, mais n’abouti à rien.
La femme me regarde encore. Cela commence à me taper sur le système.
Tu veux ma photo ou quoi ?

- Alors, avez-vous ne serais-ce qu’un seul souvenir sur tous ce que je viens de vous dire ?

Je ne sais pas quoi répondre. Elle me tend la feuille.
J’écris. J’écris que Papi était là, qu’il m’aidait à écrire.
Je ne sais pas pourquoi, mais avant qu’elle ne me reprenne la feuille, j’écris cette citation :
« L’amour n’a de raisonnable que sa folie. »
Je l’écris, mais je n’en connais pas la signification.
Elle me prend gentiment la feuille et lit, elle sourit lorsqu’elle la voit.
Elle me regarde et me dit alors :

- Cette citation a-t-elle un rapport avec votre grand père ?

Je le regarde. Il me faut du temps avant de comprendre.
Je prends le feuille et écrit avec tous le mal du monde « Non».
Pourquoi ai-je écrit cela ?
Qu’est ce que cela peut bien signifier. Je n’en peux plus de ne me rappeler de rien.
C’est frustrant.
Je veux savoir, je ferme les yeux et me concentre, j’entends que mon médecin à quitter la pièce.
Je suis seule.




« Je suis devant mon ordinateur, je bouge mes mains très vite sur quelque chose en face de l’écran. Le clavier ! Je semble être en train d’écrire quelque chose. Mais quoi ? Papi entre de ma chambre, je n’arrête pas pour autant d’écrire. Il rit. Il me pose une main sur l’épaule et me dit alors :

- Ma petite chérie, encore en train d’écrire ton bouquin… C’est formidable. C’est… euh… Je ne me rappelle plus du titre, mince… je suis impardonnable…

Je rigole. Je le fixe et lui dit avec un note de moquerie dans la voix :

- C’est l’âge qui te joue des tours papi ! Mon livre s’appelle « L’amour n’a de raisonnable que sa folie ». C’est une de mes citations préférée papi.

- Ah mais oui ! Bien sur, je me rappelle maintenant.

J’ai toujours aimé cette citation, et je n’arrêtais pas d’en parler à Papi. Comment ne pas s’en souvenir ? Je lui dis que je suis contente de l’avoir comme Papi. Et il me prends dans ses bras.»






J’ouvre les yeux. Alors c’est ça. J’écrivais un livre. Et c’étais le titre de celui-ci.
Mes souvenirs sont de moins en moins flous, bien que très sélectifs.
Mais… Pourquoi d’un seul coup j’ai autant de souvenir de Papi.
Je suis censée ne pas l’avoir connue.
Il est censé être mort le jour de ma naissance.
Peut être est ce que mes souvenirs sont faussés.
Peut être ai-je connue mon grand père finalement.
Mais alors pourquoi, même avant cet incident qui m’a fait perdre tous mes repère, j’étais déjà sure que papi était mort ?
Je l’ai connu, j’en suis certaine, je m’en rappelle maintenant très clairement.
Ce sont des souvenirs, oui, pas des rêves : des souvenirs.
Alors j’ai bel et bien connue papi.
Mais quelque chose me faisait croire qu’il était mort le jour de ma naissance.
Quelque chose oui, mais quoi ?
Pour le moment, je n’en sais strictement rien.
Pour le moment, je me concentre sur mes parents.
Je voudrais savoir qui ils étaient, je veux comprendre ce qu’il c’est passé.
Je sens que je suis prise de fatigue.
Mes yeux se ferment tous seul, et je finis par m’endormir.


Dernière édition par mom0_in_toki0 le Dim 11 Oct - 1:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [E.C] Comment la sauver?   Sam 10 Oct - 11:52

alors la, j'en ai eu presque eu les larmes aux yeux
toute cette et ce lien si fort qui l'unis a son grand-pére
c'set si fort
si bien écrit
et sutout si bien ecris
j'espére qu'elle trouvera réponse a ses questions
mais je suis triste que ce sois déja fini

j aimerais bien une suite
bizzzzzzzzzz I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [E.C] Comment la sauver?   Sam 10 Oct - 12:04

Wow !! J'adooore <3

Vivement la suite =)
Revenir en haut Aller en bas




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [E.C] Comment la sauver?   Sam 10 Oct - 12:19

Merciii les Pounes =D
J'vous met le chapitre 4 dès que je peux !! ^^

Gros bisous j'vous aime I love you
Revenir en haut Aller en bas
● Modératrice ●




Hey, je m'appelle

lili

Féminin
Nombre de messages : 3806
Age : 29
Ta chanson coup de coeur : ....
Date d'inscription : 01/10/2007



MessageSujet: Re: [E.C] Comment la sauver?   Sam 10 Oct - 13:06

C'est vrament beau
J'e craque pour le passage avec son grand pére sa me fait penser a quand j'étais petite XD
J'en veux encore
C'est tellement bien ecrit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [E.C] Comment la sauver?   Sam 10 Oct - 13:49

J'aimme beaucoup cousine tu ecrit vraiment très biien et tu sais trop biien capter l'attention des lectrices donc nous <3


Voila bisous (l)
Revenir en haut Aller en bas
● Fondatrice ●




Hey, je m'appelle

- NYLY -

Féminin
Nombre de messages : 3429
Age : 25
Date d'inscription : 09/11/2007



MessageSujet: Re: [E.C] Comment la sauver?   Sam 10 Oct - 22:12

coucou chériiiie
tu dis de moi que je sais faire passer les émotions, mais toi tu peux parler...
j'en ai mal au ventre tellement c'est triste mais tellement beau
c'est trés bien écrit, et l'histoire est bouleversante.

nouvelle lectrice ma chériie
et je veux la suite!!!

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Lying close to you feeling your heart beating, And I'm wondering what you're dreaming ,Wondering if it's me you're seeing, Then I kiss your eyes and thank God we're together, And I just wanna stay with you, In this moment forever, Forever and Ever!!! ♥ Lucas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [E.C] Comment la sauver?   Sam 10 Oct - 23:33

Oh ma Shoupinette merci... ça me fais tellement plaisir que tu aimes... =')))


Voilà la suite pour vous mes chéries Very Happy

______________________________________________



Chapitre 4. Qui sont mes parents ?





« Je suis dans un endroit sombre, comme enfermée. Je cherche, mais semble piégée dans un labyrinthe. Quelque chose cloche. Je cherche quelque chose, mais je ne sais pas quoi. Je regarde autour de moi avec agitation, rien. Je cours, j’ai l’impression que quelqu’un me suis. Je tombe. »





J’ouvre les yeux, il fait nuit.
Les gens doivent dormir.
Je me demande quelle heure il est.
Je me souviens que les jours sont partagés en plusieurs heures.
Je regarde alors quelque chose sur une table près de ma tête, et je vois affiché 3:32.
Ça clignote.
Je souris.
Je n’ai plus aucune notion du temps.
Mais je suppose qu’à 3:32 heures, les gens doivent être endormis.
Je prends alors la feuille que mon médecin me laisse, ainsi que le stylo.
Je croise mes doigts dessus, et le pose sur le papier.
Et je commence à le faire glisser, sans même me préoccuper de ce que j’écrivais.
Je fais des formes, comme en maternelle.
J’aime ça écrire.
Enfin là, pour l’heure, je dessine.
Et puis, comme guidée par une force invisible, je commence à me rappeler de chaque geste de chaque mouvement, de chaque mot, de chaque idée.
Cela fuse dans ma tête.
Je me souviens de comment j’écrivais, de chaque idées à laquelle j’avais réfléchie pour mon livre.
Ça revient. Ca y est. Je me souviens.
D’un coup, je suis prise de tristesse, mes souvenirs sont désormais concentrés sur mes parents.
Mes yeux se ferment tous seul, mes muscles se détendent, je lâche le stylo qui viens s’écraser sur le sol.





« J’ai l’air petite, je dois avoir dix ans. J’écris déjà à cette époque. A ce moment, je travaille sur une petite histoire, qui sera le cadeau d’anniversaire de Maman. J’écris l’histoire d’une jeune fille et de sa mère. Papa est dans son bureau en train de travailler. Je frappe et il me dit d’entrer. Je suis alors émerveillée lorsque je vois papa en train de tracer des traits, des angles et plein d’autres choses de ce type, sur une grande feuille blanche. Lorsque j’arrive près de lui, je monte sur la chaise à côté de lui et m'appuie sur le bureau. Il me montre alors tous les endroits de la nouvelle maison sur laquelle il travaille. Il prend son crayon et dessine un emplacement de baie vitrée devant mes yeux. Je suis impressionnée. J’aime quand papa me montre son travail. Je regarde Papa avec des yeux émerveillés et il me dit alors :

- Aller ma puce, papa doit travailler, un architecte a beaucoup de travail.

- Oui papa. Je retourne écrire.

- D’accord ma puce.

Et je sors de la pièce, retournant dans ma chambre pour continuer le cadeau de maman. »






Je me souviens de Papa.
Je me rappelle de ses dessins d’architecte.
Je me rappelle qu’il aimait beaucoup me les montrer.
Il me prenait souvent sur ses genoux pour me monter ses créations.
Tout comme Papi avec ses livres.
Alors ça y est ! Je me rappelle de Papa.
Mais alors Maman ?
Qui était-elle ?
Je ne me rappelle pas de cette femme.
Peut être n’ai-je pas de souvenir avec elle.
Non, ce n’est pas possible, je dois chercher dans mes souvenirs, comme pour Papa et Papi.
Elle est nécessairement là.
Quelque part.
Je dois la trouver.
Mais la fatigue prend le dessus, et mes pensées ne sont autres que pour Papa.
Que ça fait du bien de se rappeler !
Je somnole. Je suis tout le temps fatiguée en ce moment.
C'es vraiment pénible.
J'essaie tout de même de me souvenir de Maman.
Ce n'étais pas une inconnue. Je dois me rappeler!
Je ferme les yeux et cherche. Parait-il qu'elle était pédiatre.
Je vais creuser par rapport à ça.





"Je suis dans une salle, seule. J'ai l'air d'attendre quelque chose... Ou peut être quelqu'un... Je dois être agée de 6 ans par là. La salle dans laquelle je suis est toute blanche, il y a un bureau et quelques cadres. On dirais une prison. Je suis quelque peu paniquée. Tout à coup, une personne entre dans la pièce, elle porte une blouse blanche et un bébé dans les bras. Lorsque je la vois, mon visage s'illumine. Je suis toute excitée. Je lui saute dans les bras mais elle recule et pose un genoux au sol. D'une main, elle me caresse la joue et me dit :

- Ma chérie, attention, les bébés sont fragiles. Soit moins brusque.

Je porte mon pouce à ma bouche et fait mine de bouder. Elle ajoute alors:

- Ma Megan, aller, je dois retourne travailler, je te laisse encore un petit peu ici, et ce soir, promis, je te couvre de bisous et de calins.

Je semble tout de suite soulagée, et elle me tend la joue pour que je l'embrasse, ce que je fais. Elle quitte alors la pièce, et lorsqu'elle est sur le point de ferme la porte, elle me fait un clin d'oeil. Je glousse. Et puis je vais chercher des feuilles et des crayons de couleurs puis je commence à dessiner..."





Maman!!! ça y est je me rapelle de toi!
Maman je t'aime.
Tu n'imagine pas comment tu me manques.
Je suis tellement soulagée de me rapeller de toi.
Je progresse de plus en plus, Maman.
J'espère que tu serais fière de moi si tu étais encore de ce monde.
Et toi aussi Papa.
Vous me manquez déjà Papa et Maman.
Vous êtes partis trop tôt.
J'ouvre les yeux, et mes yeux s'emplissent d'eau salée.
Une larmes viens mourir sous mon menton alors que je suis déjà dans les bras de Morphée...
Revenir en haut Aller en bas
● Fondatrice ●




Hey, je m'appelle

- NYLY -

Féminin
Nombre de messages : 3429
Age : 25
Date d'inscription : 09/11/2007



MessageSujet: Re: [E.C] Comment la sauver?   Sam 10 Oct - 23:46

c'est triste ='(

la suite stp chériiiie
c'est quand ya bill?

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Lying close to you feeling your heart beating, And I'm wondering what you're dreaming ,Wondering if it's me you're seeing, Then I kiss your eyes and thank God we're together, And I just wanna stay with you, In this moment forever, Forever and Ever!!! ♥ Lucas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [E.C] Comment la sauver?   Sam 10 Oct - 23:49

Oh suiite couzine j'aodre trp


Je te met uen suiite pour la peinne
Revenir en haut Aller en bas
● Modératrice ●




Hey, je m'appelle

lili

Féminin
Nombre de messages : 3806
Age : 29
Ta chanson coup de coeur : ....
Date d'inscription : 01/10/2007



MessageSujet: Re: [E.C] Comment la sauver?   Dim 11 Oct - 0:01

C'est tellement beau et triste
suiteeeeeee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [E.C] Comment la sauver?   Dim 11 Oct - 1:34

Je suis contente que ça vous plaise les chériies ... je vous met le chapitre 5 dès que je l'ai écrit =DD

j'vous aimes I love you
Revenir en haut Aller en bas




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [E.C] Comment la sauver?   Dim 11 Oct - 1:36

oh c'set triste
mais toujours si prenant et bien ecris
vivement la suite
bizzzzzzzzzzzzz
Revenir en haut Aller en bas




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [E.C] Comment la sauver?   Dim 11 Oct - 2:40

Merciii la misss =D Promis je vous poste une suite dès que possible Very Happy

Bisousss I love you
Revenir en haut Aller en bas




Hey, je m'appelle

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [E.C] Comment la sauver?   Aujourd'hui à 21:00

Revenir en haut Aller en bas
 

[E.C] Comment la sauver?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Recherche] Comment gagner des tickets pour les meet and greet ?
» Comment se faire soi-même son bootleneck ?
» Comment "Uprader" un Fender FR50
» Comment gérez/classez-vous vos samples ? (MPC et autres)
» Comment broder autour d'un thème
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Liebe-de-th :: corbeille-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit