Forum Liebe-de-th






Hallo die Leute!!!

Bienvenue à toi sur Liebe, si tu n'es pas un de nos membres. Sur Liebe, nous te proposons un tas de possibilités. Tu pourras te tenir au courant de toute l'actualité TokioHotelienne, rencontrer de nouvelles personnes, et même participer au RPG. Choisis ton personnage et fais avancer l'histoire.

Pour plus de renseignements, nous t'invitons à t'inscrire et à nous rejoindre!!

Le Staff.


Forum Liebe-de-th
Le RPG a besoin de personnages. Nous recherchons en priorité Franziska Schäfer, David Jost, Liam Ivanof, Adam Straus.

Partagez | 
 

 [En pause]Dans l'ombre d'une personne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
● Modératrice ●




Hey, je m'appelle

lili

Féminin
Nombre de messages : 3806
Age : 29
Ta chanson coup de coeur : ....
Date d'inscription : 01/10/2007



MessageSujet: Re: [En pause]Dans l'ombre d'une personne   Sam 14 Nov - 14:31

Trés jolie Lemon dis donc.
En tout cas jolie suite sont enfin compris mais faut pas qu'il la largue aprés
allez suiteeeee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
● Fondatrice ●




Hey, je m'appelle

- NYLY -

Féminin
Nombre de messages : 3429
Age : 25
Date d'inscription : 09/11/2007



MessageSujet: Re: [En pause]Dans l'ombre d'une personne   Sam 14 Nov - 20:45

j'adore ma ptite chériiiie
c'est trop mignon ce petit lemon

suite stppppp

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Lying close to you feeling your heart beating, And I'm wondering what you're dreaming ,Wondering if it's me you're seeing, Then I kiss your eyes and thank God we're together, And I just wanna stay with you, In this moment forever, Forever and Ever!!! ♥ Lucas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [En pause]Dans l'ombre d'une personne   Mar 17 Nov - 3:24

merci les filles

dsl mais cette semaine trop de devoirs...
donc prochaine suite pour le WE
Revenir en haut Aller en bas
● Modératrice ●




Hey, je m'appelle

lili

Féminin
Nombre de messages : 3806
Age : 29
Ta chanson coup de coeur : ....
Date d'inscription : 01/10/2007



MessageSujet: Re: [En pause]Dans l'ombre d'une personne   Mar 17 Nov - 20:19

t'inquiéte mzelle on attend
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [En pause]Dans l'ombre d'une personne   Mar 17 Nov - 23:25

Wahou !!! j'ai toooout rattrapé et cette dernière suite est... wahou !! xD
j'avais énormément de retard mais je viens de me prendre une heure pour tout rattrapé ^^ je suis assez fière de moi lol
Vivement la suite =)
Revenir en haut Aller en bas




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [En pause]Dans l'ombre d'une personne   Sam 21 Nov - 16:24

Coucou, j'suis de retour, j'avais une engine doublée d'une grippe -.-
Mais je me remets doucement, donc en attendant voila la suite
Revenir en haut Aller en bas
● Modératrice ●




Hey, je m'appelle

lili

Féminin
Nombre de messages : 3806
Age : 29
Ta chanson coup de coeur : ....
Date d'inscription : 01/10/2007



MessageSujet: Re: [En pause]Dans l'ombre d'une personne   Sam 21 Nov - 16:25

rhoo j'espére que tyu vas vite guérrire
J'ai hate de lire la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [En pause]Dans l'ombre d'une personne   Sam 21 Nov - 16:45

Quand le beau finit enfin, il se relève et me tourne le dos. Tom saisit son haut qui avait fini son sort sur le sol. Le guitariste l'enfile, passant sa tête la première, et se redresse cherchant son baggy du regard. Je l'arrête en l'interpellant.
Moi : Tom, ça voulait dire quoi ?

Il fait volte -face et me regarde en me questionnant du regard.
Il se rapproche, le sourcil droit levé.
Tom : Heum, tu parles de quoi ?
Moi : Enfin j'veux dire, ce qu'on a fait... tu vois...

Son sourcil retombe et il laisse apparaître un sourire en coin, à la place.
Tom : T'as toujours pas compris !
Moi : Moi ce que j'ai compris, c'est que soit disant t'as des sentiments pour moi, que tu veux me s*uter quand ça te chante, mais que tu veux rester avec Elle.

Il rit nerveusement avant de diriger sa tête vers le sol.
Tom : Alors c'est ça ?

Sa réponse ne me satisfait pas, il répond à une question par une autre.
Moi : Bon, puisque apparemment tu ne comprends pas, c'est Elle ou moi.

Il ne répond pas, il trouve son baggy et l'enfile, je le suis du regard, le silence me stresse, je crains sa réponse.
Il s'approche de la porte, prend la poignée dans sa main et m'adresse :
Tom : ...je, j'vais l'appeler...

Il ouvre la porte et sort de la pièce, j'entends Gustav le saluer.
Je reste un peu sur ma faim. Sa réponse m'a plus que surprise, puisqu'il mettait du temps à répondre, je me suis dit «c'est mort ».
Je souris à mon tour et m'habille avec les vêtements qui sont restés sur le canapé. Je ne trouve pas mon soutien gorge, mais ne le cherche pas plus que ça, si je ne me dépêche pas, Gustav risque d'en déduire quelque chose. Mais une chemise sans soutif, c'est plutôt dangereux, imaginez, lecteurs, qu'un des boutons pète, ce serait comique, non ? Bref, je m'habille et attire mon fauteuil jusqu'au bord du canapé. Je me place avec difficulté dessus, et jette un dernier coup d'oeil dans la pièce, de peur de n'avoir oublié quelque chose.
Je me dirige vers la porte et l'ouvre. Je distingue Bill, Tom, Georg et Gustav autour de la table, ils prennent leur petit déjeuner. Je regarde ma montre, d'un air presque étonné. Il est bientôt midi. J'avance jusqu'à eux et je leur lance :
Moi : (riant) C'est que maintenant que vous prenez votre petit déjeuner !

Ils tournent tous leurs têtes et me fusillent du regard.
Moi : Euh...

Je les regarde comme une c*nne. Le batteur se lève, et viens jusqu'à moi pour me saluer.
Gustav : Ca va toi ?
Moi : Nan, j'veux pas que tu m'appelles comme ça, on avait conclu un marché, n'est -ce pas Gus' ?
Gustav : Bien sûr ma puce.

Mes dernières paroles le font rire, qu'est -ce qu'il est chou quand il rit, ça me donne envie de le serrer dans mes bras, et c'est d'ailleurs ce que je fais.
Tom : Qu'est -ce que ça veut dire tout ça ?

Nous tournons tous les deux la tête en direction du guitariste, surpris. Mais nous finissons par rire.
Gustav & Moi : Un truc entre nous.
Tom : Ouais, ben y' a des limites.

Gustav ne cherche pas à comprendre, heureusement. Le jeune homme retourne à table et me fait signe de tous les rejoindre. Je fais la bise à Bill, qui me fait toujours son sourire plus que faux, mais je ne préfère pas parler. Georg s'approche de moi, et me glisse doucement :
Georg : Tu ne peux pas m'échapper, on parlera ma p'tite (rires).

Il finit par me faire la bise et il retourne à sa place. Je me place au bout de la table, les garçons sont face à face.
Gustav, Georg et Bill me regarde étrangement. Je m'en rends compte rapidement et questionne Gustav du regard. Il comprend et me dit.
Gustav : (gêné) Hum, tu ne salues pas Tom ?
Tom : Pas besoin... (rires)

Bill regarde son jumeau pendant quelques secondes et peu de temps après, il grimace.
Bill : P*tain, t'as pas...

Le jeune chanteur s'arrête net quand son «grand » frère lui lance un regard, que seuls eux deux peuvent comprendre. Bill regarde ensuite en direction de son bol de céréales, mais il finit par lever son regard en ma direction. Un regard étrange accompagné d'un petit rire mesquin. Je suis plus que gênée, je ne sais où me mettre. «Ca craint». Mon regard part dans tous les sens, tant que je ne rencontre pas le sien....

Gustav brise ce silence en posant une question, et franchement, au choix, j'aurais préféré ressentir cette gêne encore un peu, si cela me permettait de ne pas entendre cette question.
Gustav : Mais, au fait, qu'est -ce que tu faisais dans la salle d'enregistrement, seule ?

Des milliards de réponses défilèrent dans ma tête, mais aucune d'entre elles n'était crédible.
Moi : Euh, en fait, je...

Une voix me coupe, cherchant à me sortir de ce dilemme. Tom.
Qu'est -ce qu'il a encore trouvé celui -là.
Revenir en haut Aller en bas
● Modératrice ●




Hey, je m'appelle

lili

Féminin
Nombre de messages : 3806
Age : 29
Ta chanson coup de coeur : ....
Date d'inscription : 01/10/2007



MessageSujet: Re: [En pause]Dans l'ombre d'une personne   Sam 21 Nov - 16:51

Je veux savoir je veux savoir
Je veux savoir ce qu'il vas trouver a dire
A moins qu'il balance qu'ils sont couché ensemble sa serait traite quand meme
Et a Elle il a dit quoi????
Suiteeeeee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [En pause]Dans l'ombre d'une personne   Sam 21 Nov - 16:52

oh ! quel suspense !
Suite =)
Revenir en haut Aller en bas




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [En pause]Dans l'ombre d'une personne   Sam 21 Nov - 19:45

J'reconnais, j'aime être méchante ^^, je posterai ce soir, histoire de vous faire une longue suite.
Bisous.
Revenir en haut Aller en bas




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [En pause]Dans l'ombre d'une personne   Sam 21 Nov - 19:57

Ouki, pas de problème =) je la lirais demain soir, ce soir tite soirée en amoureux =P
Ok, je parle trop et raconte trop ma vie lol
Revenir en haut Aller en bas




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [En pause]Dans l'ombre d'une personne   Sam 21 Nov - 20:43

^^ Bonne soirée Claire
Revenir en haut Aller en bas
● Modératrice ●




Hey, je m'appelle

lili

Féminin
Nombre de messages : 3806
Age : 29
Ta chanson coup de coeur : ....
Date d'inscription : 01/10/2007



MessageSujet: Re: [En pause]Dans l'ombre d'une personne   Sam 21 Nov - 21:41

Vivement ce soir XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [En pause]Dans l'ombre d'une personne   Dim 22 Nov - 2:35

Qu'est -ce qu'il a encore trouvé celui -là.
Le jeune guitariste ouvre la bouche, tout fier.
Tom : Cher Gustav, cette jeune fille était avec moi...

Bill pouffe de rire silencieusement.
Gustav n'a pas l'air d'avoir compris et Georg, lui, reste pendu aux lèvres de Tom, comme s'il attendait quelque chose.
Le batteur ouvre enfin la bouche, perplexe.
Gustav : Tu lui a montré les maquettes ?

Tom rit et regarde son jumeau, puis moi.
Tom : Nan, coco, on a ba*sé comme des lapins.

Georg lâche un petit cri et se lève en tendant sa main vers Tom pour que celui -ci tape dedans.
Gustav : Quoi ?
Tom : Mon kiki a rendu une longue visite à Andréa, une visite de courtoisie.

Bill explose de rire, tandis que Tom et Georg se lancent des regards dans le genre «Ouais, t'es trop un boss !».
La tête ronde de Gustav se tourne en ma direction. Je n'ose même pas le regarder. Il s'en aperçoit, il tourne la tête et s'adresse à nouveau à Tom.
Gustav : Et Elle ?

Le chahut laisse place au silence. Plus personne ne parle; les rires mesquins de Bill ont cessé et les regards de Georg à Tom, pareil.
Gustav, lui, continue de fixer Tom. Le guitariste fait de même. Leur face à face donne froid dans le dos.
Tom : C'est réglé... j'vais l'appeler et …
Gustav : (le coupant) Et tu vas lui dire quoi, hein ? J'te quitte parce que tu vois, la fille que t'as embauchée, ben j'la sa*te depuis peu, t'aurais pas du la faire venir en Allemagne, c'est dommage.

Mon sang ne fait qu'un tour et ma main finit, avec une extrême violence, sur la joue, devenue rouge, de Gustav.
Moi : Je ne te permets pas !

Je quitte la table, sors du studio et je rejoins enfin le hall.
Ma vision se brouille, les larmes m'empêchent de voir correctement. Je remédie à tout cela d'un revers de main. J'aperçois la sortie ou plutôt l'entrée principale. Je m'y dirige, les gens me regardent avec de la pitié dans les yeux, j'en ai pas besoin. Je sors, m'échappe. Je prends une grande inspiration, l'air me brûlerait presque les poumons, mes larmes redoublent. Les personnes postées à l'entrée prennent juste la peine de me jeter un regard.
Le son d'une respiration haletante se fait entendre derrière moi. Je sens une main se poser sur mon épaule, je la reconnais, enfin, j'ai reconnu son odeur, son odeur à lui.
Des larmes encore plus chaudes perlent sur mes joues que je pense rosies. Je n'ai pas envie qu'il me voit comme cela. L'homme reprend son souffle. Il se tourne, me faisant face.
Je tourne la tête pour ne pas l'avoir en face de moi. Le guitariste place sa tête face à la mienne. Je le repousse, mettant mes deux mains à plat sur son torse. Son visage se décompose à chaque nouvelle larme.
Moi : (pleurant) P*tain Tom, c'est exactement ce que je ne voulais pas.
J'veux pas passer pour ce genre de fille, arrête, appelle là.

Il prend mon visage dans ses deux belles mains de musicien, m'obligeant à le regarder. Mes yeux plantés dans les siens, et inversement.
Une foule s'agite autour de nous mais je ne veux pas le quitter des yeux, je suis perdue. Des cris, une foule qui s'agite, des flashs. Aucun de nous d'eux n'y portons d'importance.
Il me «force » à avancer mon visage jusqu'au sien, ses lèvres qui paraissent si sucrées ne sont plus qu'à quelques courts millimètres des miennes.
Tom : Je sais, j'suis desolé, j'vou... j'voulais pas te donner ce rôle. J'lui ai laissé un message sur son répondeur et sur sa messagerie. Je lui parlerai d'ici demain.

Pour toute réponse, je lui souris. Il déposa un baiser doux sur mes lèvres avant de se redresser. Je regarde de gauche à droite, de droite à gauche, paniquée.
Une foule s'agite autour de nous, nous sommes protégés par une dizaine de gardes du corps. Tom me fait signe du regard de rentrer dans l'hôtel, ce que je fais aussitôt. J'essaye de me frayer un chemin, une bande de filles (en rut) me tirent par les cheveux, en hurlant :
Filles : (hurlant) Touche pas à Tom, pétasse, y a déjà l'autre, toi t'as pas intérêt à t'incruster aussi...

Un bodyguard les fait reculer, je me précipite dans l'hôtel en état de choc. Je jette un regard bref à Tom, qui est en train de signer des autographes tout sourire. Je ne sais pas où aller, si je retourne vers Tom, il va s'énerver et je vais encore me faire attaquer par ces folles. Et dans le studio, il y a Gustav, et je n'ai pas envie de le voir.
Je reste là, au milieu du hall à hésiter comme une c*nne.
Je décide finalement de rejoindre le studio, de toute façon je ne pourrai pas l'éviter éternellement et j'ai du travail, je ne veux pas me mettre Tom à dos. Je regarde la porte qui conduit au studio, je m'en approche, l'ouvre et peu de temps après j'arrive dans la pièce où sont Bill, Georg et... Gustav.
Les trois tournent alors la tête quand ils me voient apparaître dans l'angle de la porte. Je m'approche d'eux, Georg me sourit et me lance un regard dans le genre «Je le savais », mais qui reste aimable. Bill, lui ne m'adresse même pas un regard, pareil pour Gustav. Je m'approche du bureau, et me mets au travail. Le croquis sur Georg est fini, je le lui tends pour qu'il voit le résultat.
Georg : C'est vraiment beau, enfin, JE suis beau. David ne va pas être déçu. Tu lui montreras la semaine prochaine.
Moi : Comment ça la semaine prochaine ?
Georg : Personne ne t'en a parlé ?

Il regarde ses compagnons, comme s'il portait un jugement sur eux, pourtant les deux n'y prêtent pas attention. Georg me regarde enfin, et m'explique:
Georg : David et les autres managers sont partis un peu partout pour préparer les salles pour la promo, les contrats et autres...
Moi : Ah ! D'accord.
Georg : Bon, voilà.

Il dépose la peinture sur le bureau et s'apprête à retourner devant la télévision, avant que je lui lance un bref :
Moi : Merci...
Georg : Pas de quoi, j'en étais sûr et ça se voyait comme le nez au milieu de la figure...
Moi : Je, je ne parlais pas de ça.
Georg : Bien sûr que si, tu parlais de ça.

Le bassiste me laisse là, il part devant sa télévision, tout fier de lui. Moi, je suis restée là pendant quelques secondes, je crois, avant de me bouger et de reprendre mes esprits. Je saisis une de mes feuilles de papiers de riz sur laquelle j'ai commencé le batteur du groupe. Je griffonne dans mon coin, quand la porte s'ouvre sur Tom. D'entrée, son jumeau le questionne:
Bill : T'étais où ? Pourquoi t'as mis autant de temps ?

Tom prend le temps de fermer la porte derrière lui et répond enfin à son frère :
Tom : J'étais devant le hall, enfin, devant l'hôtel. J'ai signé quelques autographes.
Bill : Pourquoi tu y est allé sans nous ?
Tom : J'suis sorti fumer ma clope et je me suis dis, ben tant que je suis là...
Bill : Ouais, ouais.

Tom ne prête pas plus attention que cela à la réaction de son frère, il rejoint Georg sur le canapé et change la chaîne. Il met MTV.
Georg : Ah, c'est pas un de nos concerts ?

Bill se jette aux côtés du guitariste et du bassiste.
Bill : Fais voir...

Georg augmente le son, et celui -ci parvient à mes oreilles.

{ Links recht oben unten, Ich komm irgendwo an. Hör 1000 Diagnosen, jaja, schon klar, egal. Heute sind wir hier. Die Welt bleibt vor der Tür. Was jetzt zählt seid ihr, Wo sind eure Hände ? Chaos im System... }


Gustav rejoint les garçons, ils sont tous là devant la télévision, les yeux qui brillent. Bill se lève du canapé, et se dandine devant la télé, tordant son joli popotin. Il se sert de son poing comme micro, il chante. Georg et Tom miment des accords et Gustav, lui, s'observe sur l'écran.


{Chaos im System, Ich will euch alle sehn. Jaja, schon klar, egal. }


Leur musique m'intrigue, elle me donne envie de bouger et d'exploser. Sensation étrange. Je me tourne pour apercevoir l'écran de télévision, comme si cela m'aiderait à mieux entendre CETTE chanson.
Je ne peux contenir mes rires. Les garçons se tournent en ma direction, les déhanchés de Bill ont cessé, et les accords des deux autres chevelus aussi.
Moi : (morte de rire) C'est quoi ces cheveux ?

Je désigne les têtes des jumeaux qui défilent à l'écran. On dirait que l'on a placé un calamar sous la casquette de Tom, et Bill... Bill, lui ce serait plutôt un hérisson. Mais, Gustav n'a pas trop changé, il ne portait pas de lunettes et ses cheveux étaient blonds. Tandis que Georg n'a «subi » aucun changement, seuls ses cheveux ont quelque peu poussé.
Georg : (mort de rire – décidément ! ) T'as vu, il y a eu de l'évolution !

Tom saisit un coussin qui était sur le canapé et s'affaire à étouffer son camarade, tout en parlant.
Tom : Nan, j'me trouve trop sexy.
Bill : (dégoûté) Euh, Tom, tu baves...

Tom veut essuyer le coin de sa bouche, mais ne trouve rien.
Bill : (sidéré) Et en plus tu m'crois ! Pff...
Moi : (gênée) Hum, comment s'appelait la chanson ?

Tom sourit, se lève du canapé et s'approche de moi, toujours tout sourire.
Tom : T'aimes notre musique ma puce ?

«Ma puce » ? Ca sonne bizarre dans sa bouche.
Mon beau tourne sa tête en direction de Gustav et lui lance un regard que je ne saurais décrire. Tom se place derrière moi, et place ses bras de part et d'autre de mon cou. Il dépose un baiser sur ma joue droite. Je pose mes mains sur ses bras pour le rapprocher encore plus de moi.
Tom : Alors t'aimes notre musique ?!
Georg : Il faut que l'on te montre les maquettes de l'album.
Moi : Oui, j'ai hâte !

Tom se détache de moi quand son portable sonne:
Tom : Allô ? Oui, oui c'est moi qui t'avais appelé. Oui c'est plutôt urgent... à tout de suite... oui moi aussi (hésitant) je,je t'aime.
Revenir en haut Aller en bas
● Modératrice ●




Hey, je m'appelle

lili

Féminin
Nombre de messages : 3806
Age : 29
Ta chanson coup de coeur : ....
Date d'inscription : 01/10/2007



MessageSujet: Re: [En pause]Dans l'ombre d'une personne   Dim 22 Nov - 13:04

Et il a le culot de finir par un je t'aime
La pauvre elle s'en prend limite pkein la tete.
Gustav serait 'il secretement amoureux de notre petit andréa???
Suite j'ai hate de savoir comment Tom vas s'expliquer avec Elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
● Fondatrice ●




Hey, je m'appelle

- NYLY -

Féminin
Nombre de messages : 3429
Age : 25
Date d'inscription : 09/11/2007



MessageSujet: Re: [En pause]Dans l'ombre d'une personne   Lun 23 Nov - 19:07

roooh
ma chériiie j'ai tout ratrapé^^
il va lui dire quoi à elle??
suite stpp

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Lying close to you feeling your heart beating, And I'm wondering what you're dreaming ,Wondering if it's me you're seeing, Then I kiss your eyes and thank God we're together, And I just wanna stay with you, In this moment forever, Forever and Ever!!! ♥ Lucas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [En pause]Dans l'ombre d'une personne   Mer 25 Nov - 1:27

Merci les filles ^^
Petite suite...


-------------------------------------------------------

Mon beau me jette un coup d'oeil, bref, mais qui laisse entrevoir pas mal de ses sentiments.
Il rassemble sa veste, ses lunettes de soleil et pour nous prévenir de son départ, il nous lance un léger hochement de tête. Il ouvre la porte, la tête baissée, et ne laissant passer aucune émotion, comme s'il se préparait à la Guerre.

J'essaye de me re -concentrer sur mes croquis, mais je sais que les trois me regardent, ils ont compris, à coup sûr.
Leurs regards me gênent, je commence à sentir un noeud dans ma gorge. Je cache mes yeux, fermés avec force, à l'aide de mon bras. Celui -ci masque mon visage. Je me resserre sur moi même, leurs regards se font insistants, comme s'ils attendaient une réaction quelconque.
En fait je ne sais pas si ce sont leurs regards ou les derniers mots de Tom qui me mettent dans cet état là.


Fin PDV d'Andréa -



PDV de Tom -


Je sors de cette pièce, je ne veux pas la regarder plus longtemps, de toute façon, c'est clair qu'elle a compris. Je referme la porte et rejoins le hall de l'hôtel.
Moi : Tobi, tu me passes un stylo, s'il te plaît...

Il me le tend sans broncher. Je range mon portable dans ma poche et pose mes lunettes de soleil sur mon nez. Tobi ouvre la grande porte d'entrée, et une vague de cris atteint mes oreilles. Je leur signe des autographes, tête baissée, c'est automatique. La seule chose que je veux, c'est en finir au plus vite...
Certaines m'attirent jusqu'à elles, d'autres crient de plus en plus fort en voyant que j'arrive à leur niveau, mais aucune n'arrive à capter mon attention, je n'ai pas la tête à cela.
Voyant que la foule se fait de plus en plus déchaînée, Tobi m'entraine jusqu'à ma voiture. Je monte dans mon Audi R8, je mets le contact, tourne la clef. Le moteur fait un léger bruit sourd, qui est rapidement camouflé par le bruit du crissement des pneus. Je démarre à pleine vitesse, plus rapidement j'y serai, plus vite cette affaire sera finie. Pas pour moi, mais surtout pour Andréa, je ne veux pas la décevoir plus longtemps.
Moi : P*tain...

Le soleil me rentre dans les yeux, m'empêchant de voir correctement, malgré mes lunettes de soleil. J'abaisse le … et me replace pour voir dans le rétroviseur.
Un sourire d'agacement s'affiche sur mon visage. C'est bien ce que je pensais, des dizaines de voitures me suivent.
Moi : Font ch*er ceux -la !

Je me mordille la lèvre inférieure, cherchant un moyen pour leur échapper. J'aperçois une voie, à ma gauche. Je tourne le volant violemment, pour accéder à cette voie, sans que les autres c*ns ne s'y attendent. Je jette un coup d'oeil dans le rétroviseur et je finis par abaisser le regard pour surveiller la route. Je roule dangereusement en direction d'un lampadaire. Je n'ai pas le temps de réagir, que j'ai déjà foncé dedans. Ce choc est suivi d'un gros bruit sourd. Ma tête cogne le volant brutalement, mon pare-brise explose au contact du lampadaire, laissant les milliers de bouts de verre titiller mon visage fragilisé.

---------------------------------------
Merci encore de suivre cette fiction Smile
Revenir en haut Aller en bas
● Modératrice ●




Hey, je m'appelle

lili

Féminin
Nombre de messages : 3806
Age : 29
Ta chanson coup de coeur : ....
Date d'inscription : 01/10/2007



MessageSujet: Re: [En pause]Dans l'ombre d'une personne   Mer 25 Nov - 13:08

Ahh nan pas sa
je veux savoir moi
Je veux une autre suiteee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [En pause]Dans l'ombre d'une personne   Mer 25 Nov - 16:06

Ooooh.... =O
En fait, j'ai rien d'autre à dire, à part que j'attends la suite avec impatience =)
Revenir en haut Aller en bas
● Fondatrice ●




Hey, je m'appelle

- NYLY -

Féminin
Nombre de messages : 3429
Age : 25
Date d'inscription : 09/11/2007



MessageSujet: Re: [En pause]Dans l'ombre d'une personne   Jeu 26 Nov - 23:40

rooooh
tom a un accident
!!!!!

suite stpppp
viiiiiiiiiiiiiiiite

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Lying close to you feeling your heart beating, And I'm wondering what you're dreaming ,Wondering if it's me you're seeing, Then I kiss your eyes and thank God we're together, And I just wanna stay with you, In this moment forever, Forever and Ever!!! ♥ Lucas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [En pause]Dans l'ombre d'une personne   Ven 27 Nov - 0:58

oh mon dieu il a eu un accident
j espére que cé pas grave

suite miss
bizzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz
Revenir en haut Aller en bas




Hey, je m'appelle

Invité




MessageSujet: Re: [En pause]Dans l'ombre d'une personne   Sam 19 Déc - 3:06

Ce choc est suivi d'un gros bruit sourd. Ma tête cogne le volant brutalement, mon pare-brise explose au contact du lampadaire, laissant les milliers de bouts de verre titiller mon visage fragilisé. Le trou noir....

Biiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiip..........
Tuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuut........


Une voix arrive à se faire entendre parmis ce lot de bruits tous plus assourdissant les uns que les autres.
___ : Monsieur Kaulitz, Monsieur Kaulitz, vous êtes avec nous ?
___ : (une autre voix) Qu'est -ce qu'il a ? Oulah !

Des petits cliquetis parviennent jusqu'à mes oreilles. Je réussi à ouvrir les yeux, péniblement. Cet effort m'amène à pousser quelques gémissements.
Mes paupières se lèvent, d'abord un millimètre, puis, deux, puis encore trois, et je finis par les ouvrir entièrement. Je n'arrive à «capter » aucune couleur, je ne perçois que du blanc. Une certaine panique me prend. Je m'agite dans tous les sens, et ce malgré les douleurs qui se font sentir un peu partout sur et à l'intérieur de mon corps devenu faible. Je n'arrive toujours pas à capter les couleurs, seul le blanc m'est perceptible. Les cliquetis redoublent et mon stress avec.
___ : Monsieur Kaulitz, par ici...

J'essaye de suivre le son de cette voix, mais plus je m'en approche, plus mes yeux me piquent.
___ : Appelez l'ambulance !

Le son des voix est de plus en plus net.
Moi : (paniqué) S'il vous plaît, aidez moi...

Ma voix tremble, un noeud signe d'angoisse, se forme dans ma gorge, quelques sanglots sont perceptibles dans ma voix.
Je continue d'avancer, puis brutalement la lumière blanche et éblouissante disparaît. Des couleurs, des formes, et tout ce qui va avec. Une cinquantaine de passants ont formé un cercle, observant tout ce qui se trame autour, comme des vautours. Ils me regardent d'un air étrange, presque choqué. Je ne comprends pas tout de suite, ou je ne cherche pas à comprendre. Je sais juste que ma tête ne me fait pas que du bien.
Mes sens sont perturbés. Mon ouïe, mon odorat... tout.
J'arrive pourtant à percevoir quelques bruits brefs, pas agréables, ces «clics -clics » ne me semblent pas inconnus. Je me retourne, par simple curiosité, ma voiture est complètement enfoncée dans un lampadaire. Celui -ci est d'ailleurs étalé sur mon véhicule. Mon pare brise a déjà explosé, laissant quelques bouts de verre s'éparpiller tout le long de la ruelle. Tout se remet donc en place dans ma tête, tel un puzzle : les paparazzi, cette voie empruntée, le choc, et Elle.
Je laisse tomber ma tête alourdie entre mes deux mains que j'avais placées à cet effet. Je la retire doucement après avoir senti quelque chose de mouillé. Mes mains placées devant mon visage, je les observe, l'incompréhension laisse place à l'angoisse. Mes deux mains de guitariste, rosies, virent au rouge, rouge sang. Ma bouche s'entrouvre, je cherche un regard, ma tête se lève encore un peu.
Ce que je vois me plaît encore moins.
Tous des charognards. Ces puta*ns de paparazzi se font plaisir, ils me foudroient à l'aide de leurs sal*peries de flashs, immortalisant ce moment.
Le peu de sang qu'il me reste ne fait qu'un tour. Je saute sur eux tel un animal, ne me jugez pas lecteurs, je ne fais qu'agir comme eux. Bêtement et avec conner*e. Je me laisse tomber sur eux, leur distribuant quelques virulents coups de poing. Certains, ceux que je n'ai pas encore atteintsen fait, s'acharnent à capturer ce tableau. Moi, Tom Kaulitz, titubant et m'écroulant sur une foule excitée, essayant de me défendre.
Je m'essouffle de plus en plus, j'ai cette p*tain d'impression de manquer d'air. Vertiges, spasmes, et des flashs qui aveuglent.
Mes coups de poing se font de plus en plus fréquents, ceci pour essayer de dégager ma tête de cet attroupement sauvage. Je réussis à me dégager, et ce sous le regard des passants ébahis.
Mes yeux leur implorent de l'aide, tandis que j'essaye désespérément de maintenir ma main gauche sur le haut de mon front ensanglanté.
Ces pseudos -photographes se rendent facilement compte de mon absence. Je crie à un des passants qui avait décidé de remplacer son film de 20h50 par mon histoire, d'appeler la police. Heureusement pour moi, c'est ce qu'il fait.
La police arrive assez rapidement et disperse certains paparazzi, d'autres plus rebelles se feront embarquer.
Un des policiers lâche son groupe et s'approche de moi :
Agent : Monsieur, venez...

Il m'agrippe par le bras et cherche à m'entraîner je-ne-sais-où, tout en continuant de me parler. Moi je me laisse faire, enfin, c'est surtout que je n'y prête pas plus attention que cela. Ce jusqu'à ce qu'il dise :
Agent : Oh, au juste, faut que vous me donniez un autographe. Eh, oui ! Je sais qui vous êtes. (rires)

Je me stoppe net, ce qui le fait perdre son emprise sur moi.
Moi : (maintenant ma main) Puta*n mais allez vous faire foutre …
Agent : Eh ! Fais attention à ton langage, mon p'tit gars.

Je ne m'arrête pas sur ses dernières paroles. Je cherche ma voiture du regard, une idée dans la tête. Je l'aperçois, entourée, elle se trouve dans la zone délimitée par des banderoles jaunes. Des policiers examinent ma voiture. Je soulève la banderole jaune «Do not cross », sans chercher à penser aux conséquences. Je m'approche de ma voiture, la portière est enfoncée, mais la vitre est brisée. J'y passe mon bras, sans habilité, ce qui me vaut d'ailleurs, quelques entailles profondes. J'm'en fous !
C'est bon, je l'ai. Je fais ce que j'ai à faire :
Moi : Tobi, viens me chercher, j'suis pas loin de la Potsdamer Platz.
Tobi : Tom ? Qu'est -ce qu'il y a ? Ca fait super longtemps que t'es parti !
Moi : (m'enervant) VIENS !

Il ne chercha pas à discuter plus longtemps, je raccrochai donc.
Je balançai mon portable au sol, il se péta en deux. Ma tête me faisait de plus en plus mal. Mes entailles voulaient me faire remarquer qu'elles étaient bien présentes. La douleur, le stress et tout ce ramassis de me*de, m'épuisa. Je laissai alors mon corps fragile, entrer en contact avec le sol, froid et dur. De la fatigue plein les yeux, je pleurai plus qu'un bébé, petit sanglot par petit sanglot. Ceux -ci ne se firent pas prier pour devenir de gros et grands pleurs...

----------------------------------------------------------------------

Alors, suite ?
Revenir en haut Aller en bas
● Modératrice ●




Hey, je m'appelle

lili

Féminin
Nombre de messages : 3806
Age : 29
Ta chanson coup de coeur : ....
Date d'inscription : 01/10/2007



MessageSujet: Re: [En pause]Dans l'ombre d'une personne   Sam 19 Déc - 17:46

bien sur une suiteeee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
● Fondatrice ●




Hey, je m'appelle

- NYLY -

Féminin
Nombre de messages : 3429
Age : 25
Date d'inscription : 09/11/2007



MessageSujet: Re: [En pause]Dans l'ombre d'une personne   Sam 19 Déc - 22:33

roooh
c'est triste et magnifique
pauvre tom
j'aimerais être la bas et le prendre dans mes bras^^

suite stpp chériie

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Lying close to you feeling your heart beating, And I'm wondering what you're dreaming ,Wondering if it's me you're seeing, Then I kiss your eyes and thank God we're together, And I just wanna stay with you, In this moment forever, Forever and Ever!!! ♥ Lucas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Hey, je m'appelle

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [En pause]Dans l'ombre d'une personne   Aujourd'hui à 23:38

Revenir en haut Aller en bas
 

[En pause]Dans l'ombre d'une personne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» DANS L'OMBRE DE JOHNNY
» "Dans L'Ombre De Johnny", Alan Coriolan
» Je marche seul
» André-Ernest-Modeste Grétry (1741-1813)
» La Fnac rend hommage à Elvis Presley
Page 6 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Liebe-de-th :: corbeille-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit